KALYMNOS


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Lavoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mythocles
ROI DE KALYMNOS
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Admin
Date d'inscription : 01/12/2004

MessageSujet: Le Lavoir   Ven 27 Mai - 19:22

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miclès
Esclave
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Ven 25 Nov - 16:20

[Villa de Lysias - Chambre du Maître]

Chargée comme une mule par une impressionnante pile de linge, la petite esclave arriva au lavoir. Le chemin lui avait paru si long, elle avait si chaud, sa peau était brûlante et ruisselante de perles de sueur, pourtant son coeur était gelé. Elle ne pouvait malheureusement plus dire "âme", car depuis que les Dieux l'avaient abandonnée, elle n'en possédait plus.
Lorsqu'elle aperçut le lavoir, Miclès lâcha la pile de linge afin de s'y précipiter. C'était mal elle savait, et puis elle devrait frotter encore plus fort pour faire partir la poussière mais elle assumait. Elle plongea sa tête dans le lavoir et s'abreuva à grandes gorgées. Elle ne buvait pas, elle lapait tel un chien, un animal sauvage. C'était ce qu'elle était un peu. Elle regarda son image dans l'eau, elle poussa un cri.

*Oh ! Par Aphrodite... Je suis immonde.*

Ce n'était pas tellement ses traits tirés, maigres et pâles, l'épaisse couche de crasse qui la recouvrait mais c'était surtout son expression, ses yeux, elle n'avait plus rien d'humain. Les mains appuyées sur le rebord, la tête penchée en avant elle se mit à pleurer. Puis elle but et rebut encore, ça ne passait pas, elle n'avait plus l'habitude.
Bientôt des nausées l'envahirent et elle dut s'éloigner pour vomir. Elle passa une main sur son front afin de constater qu'elle avait de la fièvre ce qui la terrifia. Il fallait qu'elle garde son calme, il fallait qu'elle... Elle allait se laver. Chancelante revient auprès du lavoir et se déshabilla. Puis elle plongea sa tunique dans l'eau claire et la lava, frotta, elle ferait disparaître la saleté. Ce n'était pas pour autant qu'elle aurait l'aspect d'une femme de notable mais ce serait toujours ça. Elle sortit sa tunique dégoulinante et la passa sur sa peau, l'essora, la replongea dans l'eau et la repassa à nouveau sur sa peau. La réitéra la manoeuvre nombre de fois, jusqu'à ce qu'elle eut jugé être fin propre. Elle lava à nouveau sa tunique et la mit à sécher sur le bord du lavoir. Puis elle entreprit de se laver le visage et les cheveux, tâche la plus ardue de toute tant le volume et la masse de sa chevelure était importante. Et puis ils étaient ondulés et emmêlés. Elle passa ainsi une bonne dizaine de minutes, se servant de ses doigts pour seuls peignes avant de sortir sa tête de l'eau.
Elle repéra non loin quelques fleurs qu'elle cueillit, écrasa entre ses mains délicates qui furent embaumées par leur parfum puis se passa les mains dans les cheveux, sur la nuque et le ventre. Elle était propre, elle avait bu et elle sentait bon. Toujours nue, elle se dirigea vers la pile de linge et enfila une tunique de son Maître. Elle n'avait pas le droit et espérait fortement que l'envie de venir voir ce qu'elle faisait ne lui vienne pas.

Le soleil lui brûlait la tête, mais elle était gelée et les tambours de guerre résonnaient dans sa tête. Elle était si fatiguée... Elle soupira, ramassa le linge et retourna près de lavoir. Elle plongea la première tunique, une somptueuse tunique blanche semblable à celle qu'elle portait en cet instant et la frotta vigoureusement, il fallait qu'elle soit impeccable, impeccable. Elle eut à se répéter cela dix fois. Dix autres tuniques à laver. Elle y passa peut-être une demi-heure, pensa à les embaumer de fleurs, puis les fit sécher sur le rebord du lavoir et là où elle pouvait. Elle ne voulait pas rentrer pour les faire sécher à la villa, elle voulait se reposer, elle si fatiguée. Elle se pencha pour vomir à nouveau puis but à nouveau. Il ne fallait pas qu'elle dessèche, elle voulait montrer à son Maître qu'elle pouvait être indispensable.
Les vêtements sècheraient vite, il faisait très chaud et une petite brise soufflait dans les arbres. Ses cheveux étaient presque secs et Miclès put constater à quel point ils avaient poussés. Le froid de l'eau qui les parsemait caressait le bas de son dos. Elle s'approcha de sa tunique.

*Déjà sèche ? Parfait...*

Elle retira celle de son Maître et enfila la sienne. Puis elle entreprit de laver la dernière des mises qu'elle mit à sécher à côté des autres.
Elle alla ensuite s'asseoir sur une petite pierre, elle voulait dormir juste un peu, juste un tout petit peu... Les vertiges la saisirent en même temps que le sommeil et elle tomba allongée, profondément endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damara
Esclave vouée au Temple de Nérée
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Dim 1 Jan - 20:41

[maison de la prêtresse]

Un panier de linge sous le bras, Damara marchait d'un bon pas, tout en repensant à Lysias consultant la prêtresse. L'homme lui avait laissé une curieuse impression. Elle n'arrivait pas bien à cerner sa personnalité.

Elle arriva sur la berge et s'aperçut qu'elle n'était pas seule. Une jeune fille était là, profondément endormie au soleil. Son insouciance fit sourire l'esclave du temple, qui avait bien envie de faire comme elle. Au lieu de cela, elle posa son panier et entreprit de laver énergiquement une somptueuse tunique d'apparat de la prêtresse, celle qu'elle porterait le soir-même. Avec le soleil, elle serait bien vite sèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miclès
Esclave
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Lun 9 Jan - 23:33

Les yeux de la petite esclave s'entrouvrirent en papillonant.Elle avait la vision aussi embrumée que l'esprit et elle avait chaud. C'était malin tiens de s'endormir sous un soleil pareil. Elle était trempée de sueur et sa tunique lui collait la peau, par Hélios que c'était désagréable. Elle se releva sur son séant, s'étira tel un félin et regarda voler les tuniques et les draps. Cela semblait sec, elle allait pouvoir retourner à la demeure de Lysias. Elle releva et c'est à ce moment-là qu'elle aperçut la jeune fille qui lavait une splendide tunique. Elle-même était bien vêtue, surtout comparée à Miclès qui malgré sa propreté resterait toujours souillon ainsi vêtue.

Craintivement elle s'approcha du lavoir jetant de petits regards en coin à l'autre esclave tout en allant se mettre le plus loin possible d'elle au lavoir; Elle plongea ses mains dans l'eau fraîche et se frotta vigoureusement le visage. Elle se sentait mieux.
Elle adressa tout de même un hochement de tête poli à l'autre esclave qui semblait être d'une condition plus élevée que la sienne si condition élevée il y avait chez les esclaves. Ou bien un Maître qui se montrait assez généreux, ou...un prêtresse. Elle oublia l'esclave et entreprit de d'tendre toutes les tuniques et les draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damara
Esclave vouée au Temple de Nérée
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Mar 17 Jan - 18:01

Très affairée, Damara frottait vigoureusement la tunique de la prêtresse. L'esclave endormie venait de se réveiller. Elle répondit à son salut d'un sourire. Elle paraissait étrangement craintive.

La jeune fille essora la tunique puis l'étala sur une grosse pierre plate, brûlante de soleil, s'appliquant à bien lisser tous les plis de l'habit. Elle tourna la tête vers l'esclave dont elle surprit un regard en coin. Elle lui sourit à nouveau, espérant l'apprivoiser.


"Comment t'appelles-tu ?"

La question était directe, l'esclave du temple espérait engager la conversation avec cette jeune fille qui lui semblait assez sympathique, au premier abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miclès
Esclave
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Jeu 19 Jan - 16:21

Les tuniques sentaient bon et resplendissaient au soleil, touches colorées et flamboyantes du paysage. Elles furent rapidement pliées impeccablement et posées les unes sur les autres. Pour les draps la tâche se réléva plus dure. Auparavant, Miclès se faisait toujours aider par un ou une autre esclave pour accomplir cela. Mais là les circonstances étaient différentes. Il était révolu le temps où elle demandait de l'aide, il n'avait jamais aimé mais elle ne demanderait plus rien. Elle ne voulait pas avoir de comptes à rendre, plus rien devoir à personne. Et puis il fallait qu'elle parle pour demander. Et elle avait promis de ne plus le faire.

Elle prit les premier bords du drap qu'elle alla déposer sur les branches d'un olivier, puis, elle alla prendre entre ses mains délicates les bords opposés du drap qu'elle vint rabattre sur les branches. Les paroles franches et directes de la jeune fille la surprirent et l'obligèrent à tourner les tête. Elle entrouvrit la bouche comme un réflexe pour parler puis se remémora sa promesse et resta figée la bouche entr'ouverte, la mine effarouchée. Elle adressa un faible sourire à l'esclave en fermant la bouche, un sourire désolé, ses grands yeux brillants de fièvre emplis d'escuses. Même à elle elle ne pouvait rien dire.

Elle regarda le soleil encore haut dans le ciel. Elle devait se dépêcher. Elle s'empressa de finir de plier le drap presque en luttant et recommença sa manoeuvre pour un nouveau drap. Ses pieds qui dansaient sur le sol pendant qu'elle s'affairait dessinèrent les lettres de son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damara
Esclave vouée au Temple de Nérée
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Ven 20 Jan - 22:49

Damara pensa tout d'abord avoir effrayé la jeune fille. Mais celle-ci lui souriait, sans pour autant lui répondre. Elle avait l'air de s'excuser de quelque chose, d'une faute que l'esclave du temple ne connaissait pas. Et puis elle continuait à s'affairer, sans plus faire attention à elle. Etait-elle donc muette ? C'était étrange, elle avait pourtant semblé sur le point de dire quelque chose !

En voyant la jeune esclave se battre avec son drap, Damara abandonna sa tunique, qui n'avait de toute façon pas besoin d'elle pour sécher, et s'approcha d'elle. Si la voix lui faisait défaut, elles allaient bien trouver un autre moyen de communiquer. Elle saisit un pan du tissu.


"Tu veux de l'aide ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miclès
Esclave
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Jeu 2 Fév - 23:15

Miclès fut prise au dépourvu. Elle était gentille en plus et serviable. Bien heureusement pour une esclave pensa Miclès si fort que lorsqu'elle soupira on eut presque pu l'entendre proférer les paroles.
Enfin si elle feignait d'être muette, l'autre devait sans doute être atteinte d'une infirmité qui l'empêcher de discerner les lettres qui composaient son prénom dessinées sur le sol.La jeune esclave secoua la tête en souriant effaçant de ses pieds dansants -ceux là même qui avaient écrit- son prénom.
Aucune importance, elle n'avait pas besoin de connaître d'autres personnes, de s'attacher. Il ne valait mieux pas, elle ne devait pas. L'autre esclave n'était qu'une inconnue qu'elle croiserait quelques fois, qu'elle apercevrait de loin et qui n'aurait aucune place dans sa vie. Elle ne donnerait pas son prénom, c'était bien trop précieux. Son prénom c'était ce qui lui restait d'humain.

Miclès recula discrètement, s'éloignant ainsi de l'autre, faignant de tendre le tissu afin que la tâche fut plus aisée. Bien elle prendrait l'aide, elle irait ainsi plus vite. Un bref hochement de tête et dans rien d'autre qu'un sourire pour remerciement et signe de départ, elle replia le pan du drap sur l'autre pan. Le soleil lui tournait la tête, la sueur qui coulait le long de sa nuque lui arrachait des frissons et pour courroner le tout elle avait des courbatures. Elle pesta contre la fièvre, contre les Dieux, contre elle-même, contre l'île, contre l'esclavage, contre la Grêce. Elle pesta avant de se repentir, elle pesta pour empêcher les larmes de couler. Comme elle aimerait s'endormir là, dans les bras d'une mère, comme une petite fille, innocente, insousciante. Sa tête reposerait contre le sein se soulevant au rythme de la respiration de la femme, et dans les cheveux de Miclès, une main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damara
Esclave vouée au Temple de Nérée
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Le Lavoir   Mar 7 Fév - 20:56

Une fois le drap plié, Damara récupéra la tunique qui séchait sur une pierre. Le soleil qui brillait haut dans le ciel l'avait promptement séchée, il ne lui restait plus rien à faire ici. L'autre esclave, qui semblait aussi sur le point de partir, ne lui avait toujours pas adressé un mot, mais un sourire l'avait payé de son service. Elle n'en attendait pas plus.

L'esclave du temple lui retourna son sourire et lui adressa un petit signe de la main.


"Peut-être nous reverrons-nous bientôt !"

[la maison de la prêtresse]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lavoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lavoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» == LE LAVOIR ==
» Le lavoir de Brasparts visité par les enfants de l'école Sainte Thérèse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KALYMNOS :: L'ASTY :: La Rivière-
Sauter vers: