KALYMNOS


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Place du Marché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mythocles
ROI DE KALYMNOS
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Admin
Date d'inscription : 01/12/2004

MessageSujet: Place du Marché   Sam 4 Déc - 20:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnésiclès
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Lun 13 Juin - 18:35

[la forge]

Mnésiclès marchait, plongé dans ses pensées.

*Seithos, où es-tu? J' espère seulement que c'est la peur de revenir en ces lieux qui te retiens ... Pourvu qu'il le lui soit rien arrivé*

Quand il releva la tête, Mnésiclès de rendit compte qu'il avait raté le premier pont. Tant pis ca lui ferai l'occasion de passer devant la rôtisserie de Lysandre. Arrivant non loin de la rotisserie, il aperçu le nouvel esclave de Lysandre, le jeune gaulois, pénétrer dans la boutique des oignons à la main. Il y avait donc quelques marchands sur l'agora. La vie reprenait son cour.

*j'espère que Lysandre s'en tirera bien, il le mérite bien avec tous ce qui lui est arrivé. Ce jeune gaulois l'aidera j'en suis sûr. Par contre cette petite grecque ... elle est bien gentille ... mais qu'est ce qui est passé par l'esprit de Kyros quand il l'a achetée. Enfin ! J'espère que l'avenir me détrompera.*

Mnésiclès traversa donc le second pont pour arriver sur la place du marché. Effectivement l'activité avait repris, même si ce n'était pas encore comme quelques mois auparavant. Cela lui redonna du courage. Quelques petits enfants jouant ça et là le virent arriver. Vite il se parlèrent à l'oreille en montrant Mnésiclès avec un air peu rassuré. Il leur jeta un regard noir qui les fit s'enfuir en courant.

*Ha! Ha! Ha! Il sont mignons, je ne vais pas leur sourire tout de même, ils seraient trop deçus*

Mnésiclès fit ainsi le tour du marché, saluant brièvement fermiers et marchands de sa connaissance quand il aperçut Yelena près de la fontaine aux Lions.

[la fontaine aux lions]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysias
Notable
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 13:49

[Maison de Lysias]

Lysias avançait entre les étalages, regardant d'un air méfiant les fruits, légumes et poissons qui y étaient proposés. Tout cela lui semblait bien étrange.
Il retenait d'une main son chiton pour qu'il ne traîne pas dans la terre boueuse. Le marché était un lieu plutôt désagréable.

Il répondait néanmoins aux saluts des gens avec un sourire. C'est qu'il fallait qu'il joue son rôle de notable important. Qu'il sache entretenir le peuple dans l'attente de la largesse de ses aumônes pour les garder à sa solde.
C'était un juste milieu qu'il fallait cultiver entre la réserve dangereuse qui assurait l'image imposante de sa puissance, et la bonhomie bienveillante qui lui conférait une certaine popularité.

Cela lui demandait un immense effort. Il avait l'impression que tout le monde se mettait à médire de lui dès qu'il était passé, qu'on le montrait du doigt en l'appelant barbare. Il n'avait qu'une seule envie, c'était d'envoyer tout le monde balader, et de dire bien clairement aux marchands que leur prix étaient de la plus pure bêtise et que pour vendre des fruits de ce genre ils mériteraient d'être jetés du haut de la falaise.

Heureusement, la pensée secrète que Melkart abattrait sa foudre sur quiconque lui faisait du mal en actes ou en pensées le rassurait beaucoup, le réconfortait même.
Il était désormais capable de se contrôler, et d'agir raisonnablement. Il ne s'énervait pas, il ne criait pas, il se contentait de payer le prix qu'il avait envie de payer (et qui était en général le tiers de ce qui était demandé).

En plus, il n'allait pas trop se fatiguer : ses métayers devaient lui apporter dans quelques jours ce qu'ils lui devaient.

Il ne savait même plus trop bien ce qu'il faisait dans cet endroit. Finalement, le seul aspect bénéfique, était qu'il avait rencontré un fermier qui avait une femme et cinq enfants, et lui devait de l'argent. Il lui avait effacé sa dette avec une magnanimité qui avait fait l'admiration des personnes présentes.
Bien sûr, ni le fermier ni ces pauvres spectateurs ne pouvaient savoir qu'il était lui-même à l'origine de la ruine du fermier...

Lysias avait la réputation d'être dur avec ses esclaves, ce qui fait que personne n'avait imaginé que celui qu'on avait retrouvé pendu s'était peut-être pendu à cause du remord.

Comme s'il y avait du remord à avoir lorsque l'on récupère (même si c'est de façon peu légale, certes) ce qui nous est dû ?
Naïveté des gens...

En pensant tout cela, il gardait l'air le plus sympathique qu'il pouvait avoir, presque compatissant pour le petit bonhomme qui était en train de porter tout ce qu'il avait acheté dans l'ignorance de ce dont il avait besoin.


"File vite, porte tout cela chez moi. Quand tu reviendras, tu auras une belle pièce d'argent."

C'était beaucoup, mais il fallait bien ça pour alimenter sa réputation d'homme généreux et respectable. Qu'il était d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthéa
Esclave
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Admin
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 13:57

[Maison du guérisseur]

Anthéa arriva d'un pas léger sur l'agora, le sourire aux lèvres et la bourse de Nicias en main. Tous les matins, le marché voyait ses mêmes commerçants l'animer, poissons, viandes, légumes, fruits, poteries, tissus... tissus.

Anthéa s'approcha de l'étal avec un sourire mêlant excitation et grande joie. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était plus occupée d'elle et acheter du tissu pour lui confectionner une tenue qui la mettrait en valeur la réjouissait.

Regardant les différents tissus exposés, elle hésita quelques instants sur la texture et la couleur, optant finalement pour un tissu noble d'un blanc éclatant. Le marchand en découpa alors un grand pan qu'il vint positionner sur la jeune femme pour l'ajuster, coupant, cousant et égalisant le tissu pour qu'il lui aille à la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicias
Notable
avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 15:03

[Temple d'Hécate]

Nicias s'était souvenu au dernier moment qu'une vente d'esclave devait avoir lieu ce soir, il ne pouvait y assister, il faudrait qu'Anthea le remplace.

Elle était partie en courses, il se décida à la chercher sur l'agora, et grâce aux dieux, il trouva sa trace devant un etal. L'accostant, il lui fit sur un ton martial :


" Anthea rend moi service, il y a une vente d'esclave ce soir, je te demande d'y assister à ma place, j'ai une course à faire, tu as mon sceaux, tu demanderas aux marchands de me faire porter la note..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena
Prêtresse de Nérée
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 02/06/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 15:22

[La Fontaine aux Lions]

En quelques pas, Yelena se retrouva au beau milieu des marchands de toutes sortes, criant à qui mieux mieux... Un instant la jeune femme se demanda ce qu'elle venait faire là, mais elle se reprit bien vite. Les dieux lui avaient accordé de se mêler au peuple, elle n'avait rien à se reprocher. D'ailleurs son tempérament sociable reprit le dessus, et bientôt elle se promena entre les étals en toute sérénité. Un léger sentiment de gêne la saisit néanmoins lorsque tout un groupe d'esclaves la reconnut et s'écarta avec respect. Chuchotements, regards en coin...

Mais, tête haute, Yelena leur adressa un sourire, avant que ses yeux ne s'arrêtent sur un homme un peu plus loin. Habits aisés, petit air dégoûté du milieu ambiant... Son visage, elle le connaissait. Mais où l'avait-elle vu ? Un banquet de notables chez son père sans doute... Oui, maintenant son profil se faisait plus familier... Lysias. Peut-être même lui avait-elle parlé quand elle était plus jeune.

Soucieuse de ne pas paraître trop impudente en dévisageant un homme, la jeune femme détourna légèrement le regard, qui se posa sur un étal de tissus... Ses yeux furent presque aveuglés par la profusion de couleurs vives; ah, ils savaient y faire pour rendre tout cela attirant. Cependant, elle ne devait pas s'arrêter sur de tels détails matériels, les tuniques qu'elle portait dorénavant étaient celles qui convenaient à une prêtresse. Changer d'étal. Fruits, légumes, viandes... Une vague d'écoeurement la submergea, la foule qui l'entourait devenait insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysias
Notable
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 22:11

Le gamin était revenu, et Lysias lui avait donné sa pièce. Il s'était même penché pour le faire. Grand honneur pour l'enfant.
Lysias, en se relevant, n'avait pas vu la prêtresse, il aurait sans aucun doute filer vers elle pour lui demander de faire une libation pour lui. Mais il l'avait malheureusement manquée. En revanche, il avait vu Nicias et l'esclave qu'il avait acheté. Anthéa, bien connue. Elle, visiblement, avait été une bonne affaire. Peut-être même trop bonne. Il n'était pas bon que les esclaves prennent possession des maîtres.

Il s'avança néanmoins avec un air heureux vers Nicias.


"Ah ! Nicias, comment vas-tu ? tu m'excuseras, j'ai entendu ce que tu as dis. Entre voisin, je dois te corriger : la vente d'esclaves n'est pas pour ce soir, elle est pour maintenant !"

Lysais leva les yeux vers le ciel. Le soleil était assez haut.

"Je crois même que c'est tout de suite. Il faut que je me dépêche, c'est affreux la vie sans esclaves. Ce marchant est très mauvais, mais il n'y en a pas d'autre… c'est horrible. Enfin.
A bientôt j'espère, Nicias. Tu devrais te dépêcher aussi Anthéa."

Il fit un salue à Nicias, également à Anthéa et se dirigea d'un pas pressé vers le marché aux esclaves.

[Le Marché aux esclaves]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthéa
Esclave
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Admin
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 22:26

Anthéa fut surprise par l'arrivée de Nicias et encore plus par sa demande.

"Quoi ?!"

Non elle avait du mal entendre, il ne pouvait pas lui demander de faire ça. Elle le regarda, clignant des yeux, il avait l'air sérieux.

Elle avait déjà tant de choses à faire pour le soir même. De plus elle apercevait la prétresse et le citoyen Lysias qu'elle voulait inviter pour le banquet prébu le soir même.

Et voilà que Lysias s'approcha d'eux annonçant que la vente se déroulait dans quelques instants. Anthéa se sentit un peu paniquée, elle était obligée de faire un acte qu'elle n'avait jamais fait, et elle n'avait même pas le temps de contester ni de se préparer.

Pour seule réponse, elle jetta un regard noir à Nicias et partit avec l'étoffe sans l'avoir payée, indiquant son maître au marchand qui se débrouillerait avec lui.


[Marché aux esclaves]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena
Prêtresse de Nérée
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 02/06/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 16 Juin - 22:32

Sans le vouloir, Yelena capta la conversation du petit groupe. Un froid intense l'envahit soudainement: les plus hauts dignitaires lui avaient expressément conseillé -c'est-à-dire ordonné- d'engager une esclave pour son propre service. Non qu'elle en eût besoin, mais les convenances... Ainsi la vente était immédiate ? Un peu paniquée, la jeune prêtresse força le pas et remonta les marches en catastrophe, s'efforçant de rester le plus digne possible.

Une esclave, et puis quoi encore ? Enfin bref, il le fallait. Une prêtresse à une vente d'esclaves, on aurait tout vu. Chassant ces pensées désagréables, Yelena bouscula involontairement un enfant, le releva, lui sourit, et se hâta.


[Marché aux esclaves]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicias
Notable
avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Sam 18 Juin - 18:18

Anthéa a écrit:
Anthéa fut surprise par l'arrivée de Nicias et encore plus par sa demande.

"Quoi ?!"

Non elle avait du mal entendre, il ne pouvait pas lui demander de faire ça. Elle le regarda, clignant des yeux, il avait l'air sérieux.

Elle avait déjà tant de choses à faire pour le soir même. De plus elle apercevait la prétresse et le citoyen Lysias qu'elle voulait inviter pour le banquet prébu le soir même.

Et voilà que Lysias s'approcha d'eux annonçant que la vente se déroulait dans quelques instants. Anthéa se sentit un peu paniquée, elle était obligée de faire un acte qu'elle n'avait jamais fait, et elle n'avait même pas le temps de contester ni de se préparer.

Pour seule réponse, elle jetta un regard noir à Nicias et partit avec l'étoffe sans l'avoir payée, indiquant son maître au marchand qui se débrouillerait avec lui.


[Marché aux esclaves]

Nicias ne releva ni le regard noir d'Anthéa, ni l'apostrophe de Lysias, c'est à peine s'il porta un regard, il se sentait trop las pour faire plus...

Il s'attacha juste à finir de négocier l'étoffe qu'Anthéa voulait acquérir, une négociation longue et âpre, il n'était pas ses habitudes de ne pas obtenir le meilleur prix possible, il était prêt à négocier des heures pour ca. Il n'était pas question d'avarice, mais plutôt un souvenir d'un temps où il n'avait pas les moyens d'être dispendieux...

Une fois le prix définitivement fixé, il paya la somme convenue, prit l'étoffe et quitta le marché.


[Villa de Nicias]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthéa
Esclave
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Admin
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Dim 19 Juin - 13:32

[Fontaines aux Lions]

Précédant Atréides, Anthéa se dirigea sans attendre vers l'étalage de tissu. Nicias n'était plus là et avait du payer l'étoffe avant de rentrer à la villa.

Anthéa expliqua au marchand qu'elle voulait pour le jeune homme une tenue qu'il mettrait quotidiennement et une autre de tissu plus noble pour les grandes occasions.


*Il la mettra ce soir pour le banquet*

Le marchand commença alors à découper de grands pans de tissus, s'approchant d'Atréides pour l'ajuster à sa taille. Anthéa resta à l'écart surveillant les opérations.

Atréides avait sûrement envie de se laver, mais avant de rentrer chez Nicias, elle avait une autre personne à prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atreides
Esclave
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Dim 19 Juin - 18:37

[Fontaine aux Lions]

Mettant sagement de côté sa rébellion, Atreides se laissa faire alors que le marchand de tissus prenait ses mesures. Après tout, c’était pour son bien. Une nouvelle tunique ne lui ferait certainement pas de mal. Sa soudaine acceptation de son sort l'étonnait. S'habituerait-il un jour à sa servitude? Il semblerait que oui, car déjà faisait-il preuve de docilité.

Une fois que le marchand en eut terminé avec lui, Atreides se tourna vers la femme dont il ne connaissait toujours pas le nom. S'éclaircissant la gorge, il commença:


« Je réalise que, trop pressés que nous étions de quitter le marché, je ne sais pas encore ton nom, ni toi le mien... Je suis Atreides. »

Le jeune homme lui adressa une tentative de sourire. C'était sa manière à lui d'essayer de se faire pardonner pour ses paroles de tout à l'heure. Jamais au grand jamais il ne s'excuserait clairement, il était au-dessus de ce genre de choses, mais il essaierait au moins d'être moins rapide dans ses jugements.

Se rappelant de ses inquiétudes de la fontaine, il demanda d'une voix hésitante:


« Je… je t’ai entendu parler d’un banquet qui se tiendra ce soir. »

Il prit une pause, réfléchissant sur la manière dont il aborderait l’objet de ses préoccupations.

« Devrais-je… hum… servir les invités d’une façon… particulière ? »

Le jeune homme espéra que la jeune femme le comprenne sans qu’il ait besoin de donner des précisions plus explicites. Terrifié par une telle perspective, il devait avouer qu’il l’était. Son statut d’esclave le faisait déjà souffrir, dans son amour-propre comme dans son âme. Il ne voulait pas que cela s’aggrave à un point tel que jamais plus il ne pourrait en guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthéa
Esclave
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Admin
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Dim 19 Juin - 21:06

Anthéa fut rassurée de voir qu'Atréides se tenait tranquille. Mais d'un autre côté, avoir une nouvelle tenue était à son avantage, il ne retirerait aucun intérêt à ne pas vouloir de nouveaux habits. Elle se demandait s'il serait plus calme lorsqu'il devrait l'aider dans ses tâches. Elle ne voulait pas se comporter comme l'avait fait Anélia à son arrivée, dure et autoritaire. Elle savait que l'arrivée était toujours difficile, elle lui laisserait le temps de s'installer et s'habituer sans le brusquer.

Ayant fini de prendre les mesures, le marchand retourna à son étalage pour finir de coudre le tissu. Atréides s'approcha alors d'elle pour se présenter. Anthéa n'attendait pas d'excuses de sa part, il suffirait qu'il se comporte bien avec elle et tout irait bien, elle n'était pas rancunière.


"Je m'appelle Anthéa." dit-elle, répondant à son sourire.

Il lui parla alors du banquet et comprit immédiatement son appréhension.


"Non... tu m'aideras simplement à servir les plats. Certains seront trop lourd pour moi mais toi tu y arriveras."

Elle se mit face à lui et le fixa dans les yeux sans ciller.

"Jamais, tu entends, jamais on ne doit t'obliger à offrir ton corps si tu ne le veux pas. Nicias ne le voudra pas non plus, tu n'as rien à craindre de ce côté là. Si un riche citoyen veut te forcer, appelle-moi, je saurai comment le faire arrêter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atreides
Esclave
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Dim 19 Juin - 23:22

Atreides hocha la tête quand Anthéa lui apprit son nom. Le soulagement se lisait sur son visage, quand elle lui apprit ensuite que tout ce qu'il aurait à faire serait de transporter des plats. Et lui qui s'était attendu au pire... Sa complexion entière se décontracta sous l'effet de la nouvelle, lui conférant un air beaucoup moins sévère. Puis, la femme l'avertit que ses relations seraient consentantes et lui conseilla de venir la voir si on essayait de le prendre sans qu'il ne le veuille.

Aussitôt son ego fut piqué. Comment osait-elle? Le prenait-elle pour un impotent, seulement parce qu'il avait été abaissé au même niveau qu'elle? Il était parfaitement apte à se débarrasser d'un quelconque gêneur.


« Tu me crois donc incapable de me débrouiller seul? Ce n'est pas parce que je suis maintenant esclave que j'ai perdu tous mes moyens! Je n'ai certainement pas besoin du secours d'une femme et qui plus est une... »

Atreides s'arrêta net au beau milieu de sa phrase. Jusqu'à maintenant, son statut l'avait mis à l'abri des conséquences de ses sorties cassantes, mais ce n'était plus le cas désormais. Il devrait faire attention. S'il agissait ainsi avec Anthéa qui lui proposait de l'aider, comment réagirait-il face à quelqu'un qui lui donnerait des ordres ou l'insulterait? Il ne tiendrait pas bien longtemps s'il recevait punitions sur punitions pour ses invectives.

Il se mordit la lèvre et reprit d'une voix sourde
:

« Merci, le mot semblait lui écorcher les lèvres, je saurai à qui m'adresser si les choses tournent mal. »

Le jeune homme détourna la tête, ne souhaitant pas affronter le regard d'Anthéa. Il était le même garçon qui, dans ses cours d'arithmétique, refusait qu'on lui vienne en aide lorsqu'il ne comprenait pas un problème. Orgueilleux, entêté, susceptible, mais surtout, immature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthéa
Esclave
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Admin
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Lun 20 Juin - 0:39

Anthéa remarqua le grand soulagement d'Atréides. Avait-il donc peur à ce point d'être touché par un citoyen ? Cela se comprenait d'un côté. Pour elle, cela faisait partie de sa condition et elle l'avait accepté.

Elle fut un peu surprise de l'entendre reprendre son ton suffisant mais comprit qu'il n'avait pas apprécié ses dernières paroles. Elle le regarda sans bouger, gardant une expression neurtre sur le visage mais sans jamais baisser les yeux. Allait-il enfin comprendre ? Apparemment oui, il venait de s'arrêter au milieu de sa phrase pour finalement la remercier.

Anthéa n'afficha pas de sourire triomphant, ce n'était pas son but d'avoir l'autorité sur lui. Elle était simplement soulagée qu'il comprenne ses limites. Elle hocha la tête alors qu'il déviait le regard, probablement pas honte.

Elle paya le marchand et prit les étoffes dans ses bras vant de retourner vers Atréides.

"C'est bien d'avoir de la fierté, il te suffit juste de l'utiliser à bon escient."

Elle lui donna une tape amicale sur le bras pour appuyer ses paroles et l'inciter à la suivre.

"Allez, viens, je dois encore aller à la rôtisserie puis nous rentrerons à la villa."

[Rôtisserie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atreides
Esclave
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Mar 21 Juin - 1:22

Atreides préféra ne rien répondre à la remarque d'Anthéa, de peur que sa langue ne le trahisse de nouveau. Par deux fois, il s'était emporté et c'était bien trop. Être tombé sur une personne moins clémente, il aurait probablement reçu une bonne rossée... et en aurait probablement redemandé par la suite, par pur défi. Il se demanda combien de temps sa bonne volonté tiendrait-elle. Il savait que ce n'était que partie remise, que le feu qui brûlait à l'intérieur de lui était loin d'être éteint... Maîtriser son caractère bouillonnant jusqu'à la fin de sa servitude, c'était son nouvel objectif. Puis, il retournerait à Athènes pour s'y refaire un nom. Entretemps, il devrait apprendre à se contrôler. Jamais on ne l'affranchirait si jamais il continuait à agir ainsi. Dix interminables années... il aurait largement le temps.

[Rôtisserie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belymnos-Thrax
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Citoyens de Kalymnos   Lun 22 Aoû - 18:01

[premier post]

Belymnos arriva sur la place du marché suivi de ces trois esclaves. Il installèrent une petite estrade en bois pour leur maitre. Celui-ci monta, scruta la foule de son oeil d'aigle et prit la parole à haute voix :

" Ola citoyens de Kalymos ! Moi Belymnos le Thrace, fils de roi, conquérant et écumeurs des mers et des continents depuis la Sicile jusqu'au Pont-Euxin, je vous informe que je m'installe dans votre cité pour quelques temps. Je me permets aussi de prendre la parole pour vous saluer et espérer que nous nous entendrons bien dans le cadre de cette magnifique cité ! Que ceci soit entendu et compris. A bientôt citoyens et amis ! Ceux qui connaissent ma réputation savent à quoi s'en tenir"

Belymnos descendit de son estrade et se mit à converser avec ses esclaves à propos des courses que ceux-ci devaient effectuer au marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calliclès
Notable
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 22/06/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Mer 21 Sep - 21:48

[Villa de Calliclès]

Le notable arriva sur la place du marché suivi de ses deux gardes. L'ombre massive de son garde du corps juste derrière lui et la furtive jeune femme quelques pas en arrière en train d'observer tout ce qui se déroulait sur la place. Calliclès fit un premier tour de marché, saluant les marchands et échangeant un petit mot avec eux. Puis il remarqua et écouta avec curosité l'homme qui venait d'arranguer la foule.

*Belymnos, un thrace, intererssant, allons voir ça*

Calliclès s'approcha de l'homme :

"Mes salutations Belymnos, je me nomme Calliclès. J'ai entendu ton annonce et je vous avoue qu'elle a titillée ma curiosité. Ce n'est pas tous les jours que l'on croise un Thrace dans les murs de cette ville. Tu dois être un puissant guerrier. "

Calliclès observa sous toute les coutures Belymnos puis reprit la parole :

"Tu as du vivre de vraies aventures, cela doit être passionnant ?"

Calliclès attendit un moment mais il ne vint pas de réponse. L'homme devait certainement être très occupé mais pour Calliclès en tant que notable celà était un violent affront. Calliclès pensait au fond de lui même.

* Tres bien, je n'ai pas de temps à perdre avec ce genre de personnage, mais je me souviendrais de toi Belymnos...*

Puis dans un mouvement très théatral il quitta l'étale et reprit sa route. Il fit le tour des differentes échoppes puis reprit sa route vers le marché des esclaves.

[Marché aux esclaves]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belymnos-Thrax
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Ven 7 Oct - 17:02

Belymnos était occupé à gronder son esclave qui ne rangeait pas assez vite son estrade. Il ne supportait pas les gens lents et hesitants. Il sortit donc son baton en bois de noyer (bois importé directement des bords du Strymon, son pays natal) et rossa violemment son serviteur. Il n'entendit pas que le noble Calliclès lui avait adressé la parole. Le serviteur malheureux peinait à se rétablir alors qu'un passant dit à Belymnos qu'un notable était furieux que l'on ne répondat pas à ses questions et que celui-ci s'éloignait...Belymnos se retourna et vit Calliclès marcher d'un pas vif un peu plus loin.
*Par Arès, voila que mon entrée commence bien, il faut à tout prix que je sois en bon terme avec cet homme, il a l'air puissant et doit avoir du répondant dans la cité..."
Belymnos se mit à courir vers Calliclès, cela devrait faire meilleure impression que d'envoyer un serviteur. Il héla Calliclés en espérant que celui-ci se retourne.
"Ola ! Noble habitant de cette cité !!! Je te prie de m'excuser mais mon esclave m'a mis hors de moi, il fallait que je le punisse, tu desirais d'entrenir avec moi ?"
Tout en continuant de courrir, le Thrace espérait que Calliclès oubliereait l'affront et ainsi commencer un relation saine, voire amicale...

[Villa de Calliclès]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia
Commerçante
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Mar 15 Nov - 20:28

[Boutique: les fards d'Aphrodite]

Sofia se promenait à nouveau sur la place du marché, guettant quelqu'un qui pouvait peut-être lui offrir quelques renseignements... elle s'approcha d'une grande table recouverte d'un mince tissu pour la réparer du soleil qui montrait divers bijoux magnifiquement ciselés. A côté d'elle se trouvait une jeune et belle femme qui conversait avec animosité sur le prix d'une broche en or... peut-être celle-ci pouvait la reinsegner... Sofia n'osait pas l'interrompre et attendait patiemment qu'elle decouvrît sa présence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeneas
Esclave
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : Modo
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 17 Nov - 14:43

[La rotisserie de Dyonisos]

L'Agora s'était remplie de monde depuis sa premiere visite matinale. Aeneas se frayait un chemin parmi les esclaves, evitant tout contact avec les quelques notables, reconnaissables à la richesse de leur toge. Il avait déjà pris la liberté de sortir sans l'autorisation de son maître, il ne devait pas s'attirer d'ennui.

Serrant bien fort dans sa main la pierre qu'il avait achetée à l'affuteur, le jeune gaulois se pressait vers l'extrémité de l'esplanade lorsqu'un eclat d'or retint son regard. Il s'arreta net, sa longue natte rousse heurtant son dos, et se tourna vers la gauche.

Il y avait là un etal couvert de bijoux. L'esclave s'en approcha et parcourut les pierres polies et l'or finement ciselé du regard. Il resta là, contemplant longuement les oeuvres de l'artisan, sans tenir compte de la présence d'une jeune femme près de lui.


"Ils sont beaux mais je peux faire largement mieux.."

Aeneas avait murmuré cela comme pour lui meme, ne se rendant pas compte qu'il avait oralisé ce qu'il pensait. Il commença de s'ecarter de l'etal, l'heure tournait et il avait promis de rentrer rapidement. Il ne s'etait deja que trop attardé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia
Commerçante
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Jeu 17 Nov - 20:54

Sofia se retourna avec curiosité vers un jeune homme qui se parlait visiblement à lui-même. Elle concentra toute son attention sur lui. Un esclave, probablement. Elle fit une moue de dédain puis s'adressa au jeune esclave d'un ton supérieur.

"Vraiment ? Où as-tu donc appris à faire de telles merveilles qu'elles dépassent celles-ci en beauté?"

Sans même lui laisser le temps de répondre, comme si sa question était purement réthorique, Sofia reprit.

"Je pense que tu pourrais m'aider. Mon nom est Sofia et je suis la nouvelle propriétaire des fards d'Aphrodite. J'aimerais bien savoir qui était le fournisseur de la précédente propriétaire."

Elle le regardait droit dans les yeux et fit une moue étudiée à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeneas
Esclave
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : Modo
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Sam 26 Nov - 22:42

Aeneas sursaute en s'entendant interpeler et regarda la jeune femme de ses yeux violet profond. Il detourna le regard devant la dureté du sien et marmonna.

"J'ai appris chez mon père qui etait forgeron et qui m'a enseigné le travail du métal."

Gêné d'etre ainsi observé, il remit une meche derrière son oreille en regardant à nouveau les bijoux. Durant un court instant, un bracelet, finement ciselé et serti d'amethystes, brilla à son poignet .

"Il est mort."

Seche et froide. Sa reponse tomba comme une lame. Puis le gaulois se mura dans le silence, ne voulant en rien se remémorer les circonstances de la mort du vieil homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia
Commerçante
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Place du Marché   Mar 29 Nov - 21:30

Quand elle entendit la réponse glaciale d'Aeneas, Sofia sursauta imperceptiblement... la façon dont il l'avait dit était pour le moins déstabilisante. Il semblait vraiment y avoir quelque chose de particulier dans cette île. Une ambiance incertaine, angoissante, presque étouffante... Elle se tourna vers le bijou qu'Aeneas observait avec une intensité étonnante et resta quelques moments sans parler, presque tétanisée. Puis elle revint à la réalité et scanda quelques mots d'un ton qui était devenu moins cassant...

"Alors... saurais-tu me dire à qui je pourrais m'adresser?"

Puis, faisant preuve d'une humilté venue d'elle ne savait où et qu'elle n'avait jamais connue, elle reprit encore à parler, cette fois presque avec gentillesse...

"Pour tes bijoux... je serais intéressée... à les vendre. Mais j'aimerais d'abord que tu m'en montres quelques-uns... si cela ne te dérange pas, bien sûr."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeneas
Esclave
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : Modo
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Place du Marché   Ven 6 Jan - 20:32

L'etonnant regard d'améthyste d'Aeneas quitta le bijou pour se figer sur le visage fin de la jeune femme. La blancheur de sa peau diaphane n'etait que doucement colorée par un rose léger sur ses pomettes. Contrairement aux femmes qu'il avait l'habitude de croiser sur l'Agora, elle n'etait pas fardée. La finesse de son teint était naturel. Tout en elle semblait naturel, de la pointe de ses ongles au bout de ses cils, de ses gestes au ton de sa voix.

Un instant elle fit venir à l'esprit du gaulois, l'image flottante du visage d'Anthea l'esclave de Nicias qui avait été vendue en meme temps que lui. La meme force semblait émaner d'elle et la douceur hésitante de sa voix le surpris d'autant plus. Il baissa les yeux sur le bracelet d'argent qu'il portait au poignet.


"Tu vendrais mes bijoux?..."

Aeneas semblait réfléchir à l improbabilité d'une telle chose. Il regarda a nouveau Sofia et reprit ses esprits. La chaleur habituelle etait revenue dans sa voix.

"Je suis Aeneas, esclave de Lysandre le rôtisseur. Il saurait surement te renseigner si tu passes à sa boutique. Je te montrerai mes bijoux si tu le veux."

Le roux n'ajouta pas un mot se contenant de fixer la jeune femme de son regard violet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Place du Marché   

Revenir en haut Aller en bas
 
Place du Marché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite balade au marché [Libre]
» Les nouvelles mapp sur so
» Marché - Place du Marché (Spectacle) - 0.1 - Artistes
» Décors, Matériel et Matériaux
» Place du marché de Guangzhou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KALYMNOS :: L'ASTY :: L'Agora-
Sauter vers: