KALYMNOS


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iry-Hor - esclave affranchi - guérisseur

Aller en bas 
AuteurMessage
Iry-Hor
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 228
Localisation : Admin
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Iry-Hor - esclave affranchi - guérisseur   Dim 5 Déc - 8:06

Nom : Iry-Hor
Age : 17 ans
Origine : Egyptienne
Condition Sociale : Esclave affranchi - Guérisseur


Histoire :

Iry-Hor est né au bord du Nil, dans une famille aristocratique issue d'une branche des anciennes dynasties royales d'Egypte.
Comme tous les enfants de cette classe sociale, il reçut une education complete, etudia la religion, la lecture, l’écriture et l’arithmétique.
Il se passionna egalement pour la musique et reclama qu'on la lui enseigne.
Il excella rapidement dans l'art de jouer de la lyre, petit instrument élégant à cinq cordes qui se tenait facilement sous le bras dont les cordes étaient fixées à la barre supérieure grâce à des lanières de cuir qui en assuraient l'écartement régulier, puis tendues et réunies à la base de la caisse de bois, attachées à un anneau de bronze.

Il observa longuement les danses offertes pendant les banquets et les imita dans le secret de ses appartements, pour le plaisir des mouvements lents et ondulants.
Son corps s'assouplit et il devint liane elegante et aux gestes deliés et delicats.

S'il voyagea peu pendant son enfance, il apprit beaucoup des scribes et des esclaves qu'il ecoutait de longues heures durant raconter de fabuleuses histoires, legendes et realités melées, venues de pays lointains et parfois imaginaires.

Son enfance s'ecoula ainsi, insouciante et reveuse, emplie de jeux et de plaisirs.

A l'âge de 12ans, alors qu'il jouait à sauter de pierre en pierre sur un gué, il glissa et se blessa cruellement à la cuisse.
Malgré la douleur que lui occasionna sa blessure, il fut fasciné par les gestes du chirurgien venu à son chevet.
Sitôt remis sur pied, il persuada son pere de lui laisser apprendre la medecine et eut vite raison de sa resistance tant il se montra appliqué à son art.
Comme pour la musique, il fut là aussi un eleve doué, preparant potions et onguents avec la meme passion qu'il mettait à composer de nouveaux airs.

Malheureusement, sa famille fut soupçonné d'etre mélée à un complot politique et denoncée.
Le pere de Iry-Hor fut emprisonné, sa famille depossédée de tous ses biens et chassée de la ville.
Sa mere et les enfants plus petits trouverent refuge dans la famille mais l'adolescent, qui avait atteint l'age de 16ans, etait à present capable de se debrouiller seul et fut abandonné à lui-même.

Sa formation en medecine n'etait pas terminée et il n'avait pas l'argent necessaire pour la continuer, aussi il ravala sa fierté et comme il l'avait appris, dansa et joua de la lyre dans les banquets.
Une année passa ainsi où il dormit dans de pauvres galetas, dansant les nuits dans les fetes avinées données de par la ville.

Puis un matin alors qu'il etait en quete d'un abri pres du port, il entendit parler d'un bateau en partance pour Alexandrie qui demandait à son bord manoeuvres et grouillots.
Il se presenta et fut engagé pour aider sur le bateau-cuisine transportant des récipients de bière, de vin et de la viande.
Les bateaux-cuisine devaient accompagner le bateau principal du propriétaire afin de lui fournir, ainsi qu'à ses compagnons, des aliments et des boissons.

Sa lyre sous le bras, ses potions dans un petit sac de cuir, il embarqua, des reves plein la tete.

Malheureusement, une fois encore le destin lui tourna le dos.
Le bateau fut arraisonné par un navire pirate qui prit rapidement le dessus au vu de l'armement dont son equipage etait pourvu.
Les egyptiens ne resisterent pas longtemps, sachant que la bataille etait perdue d'avance.
Comme ses compagnons d'infortune, Iry-Hor fut emmené à Délos, où il furent vendus.

L'homme qui les avaient achetés etait lui-même marchand d'esclaves et pensant en tirer un bon prix dans un endroit plus riche, les emmena à Kalymnos, dont il connaissait les besoins.

Vendu à Nicias le Crétois, il fut affranchi au terme des événements terrifiants qui coutèrent la vie à nombre d'habitants de l'Ile.

Iry-Hor parle le grec couramment, le lit et l'ecrit.

Apparence Physique :

Iry-Hor est un garçon de 1m65, tres mince. Il parait fragile comme un roseau, mais comme le roseau s'il plie facilement, il est difficile de le rompre.

Sa petite taille et sa souplesse font qu'il peut se dissimuler facilement dans de petits endroits. Sa musculature est fine et longue, façonnée par la pratique de la danse depuis son jeune âge et de ce fait, il possede un corps souple et harmonieux.

Sa peau dorée et douce lui donne l'allure precieuse de ces petites statues de divinités etranges aux doigts fins et aux postures aériennes.

Dans son visage lisse aux traits delicats, ses grands yeux vert foncé fardés de khôl étonnent par leur regard melancolique.
Ses levres d'un mauve subtil, sont rarement etirées d'un sourire et appellent les baisers doux et les morsures plus sauvages.

Ses cheveux couleur de terre rouge sont coiffés en arriere et retenus en une longue natte epaisse qui ondule jusqu'au creux de ses reins.
Il porte sur le visage et à la main droite, une laniere de cuir fine munie d'anneaux de metal afin que chacun sache qu'il n'a pas choisi de vivre en Grèce.

Sa demarche est fluide, silencieuse, legerement dansante et ses mouvements naturellement gracieux.

Il porte habituellement un long pagne de lin blanc drapé sur les hanches à l'egyptienne dont le tissu leger laisse apparaitre ses longues jambes dorées à chaque pas et de fines sandales de cuir.
Par temps plus froid, il s'enroule dans une piece de lainage dans laquelle il semble disparaitre et dont un pan lui sert de capuche.


Caractere :

De l'enfant enjoué qu'il etait, ne subsiste plus grand chose en apparence, la dureté de l'asservissement semble l'avoir brisé.

Cependant, la musique allume toujours les yeux d'Iry-Hor d'une flamme emeraude.
Quand il danse, son visage semble eclairé de l'interieur comme celui d'une petite creature mythique.
Ses mouvements sont precis, tant de fois repetés ; ses gestes aiguisés, fascinants comme la flamme.
Il est si leger au son des tambours, qu'on ne peut deviner derriere la fluidité de ses pas, ce qu'il lui coute de ne pas lancer au visage des convives les plats dont ils se delectent.

Il respecte sans faillir les rites de purification qui lui ont été enseignés dans son enfance et croit profondement aux puissantes divinités egyptiennes qu'il honore par des offrandes de fleurs et d'encens.

Il est toujours avide d'apprendre et quand au hasard d'une rencontre, un enseignement lui est donné, il peut rester de longues heures de patience immobile, simplement à écouter, à comprendre.

Sa voix est generalement calme et claire ou doucement murmurante et soyeuse dans des circonstances plus intimes, mais il ne crie jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-venise.forumactif.com
 
Iry-Hor - esclave affranchi - guérisseur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KALYMNOS :: PERSONNAGES :: Présentations-
Sauter vers: